La rénovation, une alternative à la construction

Renover son interrieur

Attention travaux !
Les travaux de rénovation ne se décident pas « à la légère » et doivent faire l’objet de la même attention qu’une construction. D’abord en ce qui concerne la préparation du chantier…prenez bien en compte que votre maison ne sera pas habitable, ou partiellement, pendant la durée des travaux. Par ailleurs, l’avis d’un architecte, et les conseils de professionnels qualifiés peuvent être le gage de la réussite de votre projet. Cependant, dans de nombreux cas de figure, vous allez pouvoir retrousser les manches pour réaliser vous-même vos aménagements ! Le coût de la rénovation dépendra directement de votre implication personnelle…

Les parties de la maison à rénover : les grands travaux.
En matière de gros œuvre, vous pouvez casser des murs (pour gagner de l’espace dans une cuisine trop exiguë, par exemple). Attention à ne jamais s’attaquer à un mur porteur sans avoir pris toutes les précautions élémentaires. Vous pouvez à l’inverse monter des cloisons en plâtre ou en béton cellulaire. Cette dernière solution permet une bonne isolation phonique… pourquoi pas pour votre bureau…ou les chambres des enfants !
Concernant le toit : l’entretien de la charpente, la pose de tuiles ou encore l’installation d’une gouttière vont régler vos petits soucis de fuites, et peuvent modifier l’aspect extérieur de votre demeure. Prenez connaissance de la législation en vigueur dans votre zone d’habitation. Des contraintes de couleur et/ou de matériaux peuvent vous être imposées selon que le site est « classé » ou fait partie d’un Parc national par exemple…

Le confort.
-L’isolation est un des travaux de rénovation les plus répandus. Que vous souhaitiez isoler la toiture ou toute autre partie de la maison, votre principale préoccupation va concerner le choix du matériau. Polystyrène, laine de roche, laine de verre ou aluminium seront moins contraignants à poser et ne nécessiteront peu ou pas d’entretien. A l’inverse, la laine animale, la paille, le chanvre ou le papier demanderont beaucoup plus d’attention, mais ce sont des matériaux naturels, donc respectueux de l’environnement…et de l’homme !
-Une maison trop humide a d’abord besoin de travaux d’étanchéité, comme la réalisation de barrières étanches. On complètera par la pose d’une ventilation et des travaux de menuiserie comme la mise en places de fenêtres et de « velux ». Vous pourrez ainsi aérer plus facilement vos pièces, et vous gagnerez en espace et en luminosité ! L’installation d’un climatiseur et d’un chauffage adéquat pour l’hiver, comme un plancher chauffant, complèteront l’ensemble.
-Quelles paraissent longues les minutes d’attente devant la douche ou le petit coin ! Votre décision est prise vous allez construire une nouvelle douche, et pourquoi pas installer un WC suspendu ? Vous en profiterez pour installer un économiseur sur votre chasse d’eau, et en plus de faire un geste pour l’environnement, votre facture en sera d’autant allégée !
-Côté cuisine, un plan de travail en bois massif, un nouvel évier ou la mise en place d’une hotte aspirante peuvent transformer la corvée quotidienne en un véritable plaisir de cuisiner !

-Les revêtements et les finitions
Rénover, c’est aussi « habiller » votre maison. Vous aurez alors le choix entre carrelage, parquet ou lino pour le sol, papier peint, peinture, carrelage et lambris pour le revêtement mural. L’enduit à la chaux est également très tendance… Vos goûts personnels (et ceux de votre famille) vous guideront alors pour choisir coloris et matières, et vous sentir chez vous !

Sachez, pour conclure, qu’un permis de construire peut être nécessaire pour les rénovations extérieures, la pose de fenêtres par exemple. Dans le doute, il est préférable de se renseigner en mairie Enfin, si vous pouvez réaliser ces travaux vous-même, ne négligez jamais les règles de prudence élémentaires et les consignes de sécurité inhérentes à l’outillage utilisé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.