outils de jardin : des compagnons indispensables !

Les outils pour le jardin

Pour préparer le terrain

Le labour consiste à retourner le sol pour l’ameublir, l’aérer et le préparer au semis ou à la plantation. C’est un travail essentiel pour améliorer la structure de la terre, ce qui favorise la germination des graines et la pénétration des racines vers les couches profondes, où elles trouveront eau et nourriture. C’est aussi un excellent moyen de lutter contre les mauvaises herbes. De nombreux outils permettent de travailler votre jardin selon sa taille et son type de sol. La bêche est idéale pour retourner les terres franches. La fourche à bêcher est l’outil de base pour retourner les terres grasses et lourdes, parfaite pour travailler autour des arbres sans risquer d’abîmer les racines, elle est idéale en sol caillouteux. C’est un outil pratique car il suffit de le secouer pour remuer le sol ! Le croc sert à défricher les terres lourdes, à ameublir la terre sur une certaine profondeur et à ramasser des pomme de terres, selon ses déclinaisons : crocs à bêcher, grattoir, à fumier, à fleur… Outil assez étroit pour passer dans les rangs, tout en étant long, lourd et tranchant pour briser le sol, il a l’avantage d’entraîner petites pierres et débris grâce à ses dents courbées. Voilà maintenant votre terre ameublie en profondeur, il faut maintenant penser à garnir votre potager ! Le buteur vous aidera pour tracer ou creuser des sillons avec précision, et ramener la terre au pied des plantations en ligne, des pommes de terre par exemple. Le sillonneur est lui utilisé avant de semer, pour creuser de petites tranchées bien parallèles. Enfin l’émietteur est destiné, comme son nom l’indique, à émietter le sol finement. Il est particulièrement utilisé pour préparer le sol juste avant l’ensemencement. Vous aurez alors besoin d’un semoir et d’un plantoir pour mettre en place vos légumes.

Le jardin au jour le jour

Les premiers investissements du jardinier en herbe doivent se porter sur une bonne paire de bottes et des gants spécialement adaptés : sinon, gare aux ampoules et autres écorchures…
Vous pouvez également vous équiper d’un thermomètre et d’un pluviomètre qui vous seront d’un grand secours dans la gestion de votre potager.
Pour l’entretien, binettes, serfouettes, grattoirs et ratissoires vous permettront d’ « aérer » vos plantations et d’économiser en arrosage !
Vous pouvez ajouter à la panoplie un râteau, toujours utile pour vous débarrasser des déchets végétaux, un sécateur, d’un grand secours pour tailler fleurs et arbustes, l’arrosoir (et sa pomme adaptée) restent indispensables, enfin choisissez une bonne brouette pour transporter les outils et …vos récoltes !

Prendre soin de ses outils

Afin de conserver ses outils à main de jardin dans un parfait état, il fortement conseillé de les nettoyer avant de les ranger. Rincer la tête en la brossant permet d’en enlever les morceaux de terre restant. Les lames d’un outil de coupe doivent être nettoyées après chaque utilisation au moyen d’un chiffon imbibé d’essence : cela empêche la résine et la sève des végétaux de se solidifier sur la lame, et donc d’en diminuer l’efficacité
Les outils de coupe, comme les outils pour travailler la terre, doivent être aiguisés de façon régulière. Une fois l’affûtage réalisé, vaporiser généreusement une huile spéciale sur le fer et essuyer. Pour qu’un manche en bois conserve tout son confort, il faut le poncer régulièrement avec du papier de verre très fin. Vous pouvez également le frotter avec un bloc de paraffine…Enfin, il est conseillé de toujours ranger ses outils le fer en haut afin que l’humidité puisse s’évacuer correctement !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.