Le mobilier de jardin

Tables et chaises
La table de jardin de décline sous d’innombrables aspects que ce soit en matière de dimensions ou de formes de plateaux. Votre choix sera dicté par les applications désirées. Dans le cas d’une utilisation pratique (vous recevez de temps en temps plusieurs convives), il est préférable de pencher pour une grande table, ou un modèle à rallonges qui pourra être étiré au gré des besoins. Par contre, si la table est destinée à orner l’espace, le choix se fera en fonction de vos goûts et de votre personnalité mais également en fonction de l’espace disponible. Les tables basses sont, par exemple, un bon compromis ! Vous pouvez également craquer pour des modèles plus fantaisistes, aux formes géométriques inattendues et aux piètements originaux (en forme de pattes d’animaux par exemple) ou dont le plateau est orné d’une mosaïque, figurative ou pas. Dans tous les cas, il s’avère judicieux d’opter pour une table accompagnée de chaises assorties…pour l’équilibre esthétique de l’ensemble !
A propos des chaises, on portera une attention particulière à leur solidité, qu’elles soient en teck, en plastique ou en résine…Côté pratique, on pourra opter pour des chaises empilables, tellement pratiques ! Et puis n’oublions pas les vedettes que sont les chaises longues : toutes dédiées au confort et au bien-être !

Le salon de jardin apportera une autre dimension en donnant une allure certaine à votre espace plein air. En règle générale, il se compose de fauteuils, d’un canapé à plusieurs places et de poufs d’extérieur. Des tabourets design peuvent compléter l’ensemble et apporter une agréable touche personnelle. Ces pièces d’ameublement sont en règle générale totalement dédiées au plaisir du corps et …des yeux ! On essaiera en conséquence de trouver l’alliance optimale entre les deux critères essentiels que sont look et confort ! Prenez tout de même garde aux matières mises en œuvre qui doivent être impérativement robustes et faciles d’entretien… Votre salon peut être avantageusement couvert par un parasol adapté. Ce dernier délivre une ombre tout à fait adaptée aux après-midi d’été !

Quoi de mieux qu’une balancelle pour goûter avec délice aux joies de la méditation en plein air et cultiver son jardin …intérieur ! Des réflexions que vous pourrez partager avec vos amis puisque la plupart de ces fauteuils-balançoires proposent plusieurs places. La balancelle est agrémentée d’un toit, généralement en tissu. La banquette est elle suspendue à une structure en bois ou en métal. Cette charpente doit être suffisamment robuste pour être utilisée en toute tranquillité. La balancelle trouvera naturellement sa place dans votre jardin où vous pourrez dorénavant admirer le paysage tout en profitant de l’air frais…au rythme apaisant d’un doux balancement !

On distingue cinq modèles de hamacs, avec chacun leurs petites spécificités.
Le hamac mexicain, est, comme son nom l’indique, originaire du Mexique. Sa structure en filet en fait le plus confortable de sa catégorie. Il est généralement réalisé en coton souple et se décline en de multiples couleurs. Le hamac en toile de coton bénéficie d’une fabrication artisanale, avec des finitions réalisées à la main. Selon sa largeur, il peut être utilisé en diagonale et offre par ailleurs un avantage pratique non négligeable : il est lavable en machine ! Le modèle en fibre synthétique est sans conteste le hamac du 3ème millénaire. Il se transporte partout et se plie très facilement du fait de son extraordinaire légèreté et de son design compact. Enfin, la microporosité de son tissu évite la transpiration. Le hamac américain est réalisé en cordage. Il est pourvu de barres en bois appelées également écarteurs. Très large et au confort remarquable, il présente l’inconvénient d’être relativement instable…à déconseiller aux novices du farniente ! Enfin le hamac-chaise offre le même confort qu’un fauteuil et prend un minimum de place. Il peut être accroché à une poutre, à une véranda, ou même à un support dédié…au bord de la piscine !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.