La sécurité autour de la piscine

La première protection : la vôtre !
Avant d’aborder la question des équipements, voyons quelques règles élémentaires qui doivent être respectées à la lettre. On doit d’abord trouver une perche ou un manche télescopique aux environs immédiats du bassin. Les objets flottants (bouées, tapis gonflables, ballons, jeux d’eaux…) doivent systématiquement être retirés de l’eau à la fin de la baignade. Concernant les enfants, il ne faut jamais les laisser accéder seuls aux abords du bassin, même s’ils prétendent savoir nager… Dans tous les cas, les enfants doivent rester dans votre champ de vision, et être équipés de tout accessoire utile : bouée, brassards, gilet gonflable… Sachez qu’un enfant peut se noyer dans 20cms d’eau en moins de trois minutes…Vous allez ensuite être amenés à protéger votre piscine de façon « passive » : un certain nombre d’équipements sont là pour vous y aider…mais ces derniers ne remplaceront jamais une vigilance de tous les instants…

Les barrières de protection.
Les barrières doivent répondre à la norme NFP 90306 de décembre 2003. Elles peuvent être constituées de différents matériaux : on en trouve en bois, en métal, en PVC, ou encore tressées en grillage. La barrière doit obligatoirement mesurer plus d’1m10. Lorsque l’ouverture de la barrière est pivotante, elle doit se faire vers l’extérieur de la piscine. Le verrouillage du moyen d’accès sera manuel ou automatique. A noter que le verrouillage automatique est obligatoire pour les piscines collectives. Enfin, la barrière de protection doit être installée à au moins un mètre de la piscine.

Les alarmes.
Les alarmes doivent répondre à la norme NFP 90307 de décembre 2003. Le dispositif protège la piscine et ses abords en permettant de détecter toute intrusion, chute ou immersion. Les systèmes sont généralement pourvus d’un verrou pour prévenir le risque de désactivation par un enfant ou une tierce personne. L’alarme doit obligatoirement fonctionner 24h sur 24h en dehors des moments d’utilisation du bassin.

La couverture de sécurité
Les couvertures doivent répondre à la norme NFP 90308 de décembre 2003. Le système se compose de volets roulants automatiques déployant une couverture munie de barres. Attention, les couvertures destinées à la protection de l’eau (bâches à bulles, bâches d’hiver…) ne sont en aucun cas des éléments de sécurité. Cette dernière ne sera assurée de façon efficace qu’avec une couverture dédiée et parfaitement installée, selon les instructions du fabricant. La couverture doit être systématiquement mise en place en cas d’absence, même momentanée. Lors de son déploiement, il est essentiel de contrôler l’absence de corps étrangers dans le bassin. Enfin il ne faut pas monter, marcher, voire sauter…sur la couverture.

Pour conclure
Rappelons qu’aucun dispositif de protection ne remplacera jamais la vigilance d’adultes responsables. Pour assurer une protection optimale, il peut être utile d’apprendre les gestes de premiers secours, d’afficher près de la piscine les numéros des services d’urgence, et bien entendu, de proposer un apprentissage précoce de la natation aux enfants…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.